Petit dragon apprend à cracher du feu

Aujourd’hui, c’est un grand jour pour petit dragon. A l’école des dragons, il va apprendre à cracher du feu, comme les vrais dragons des histoires.

Dragonnette, sa copine, n’est pas là car elle est malade. Il y a beaucoup de courants d’air dans les grottes où vivent les dragons, alors ils s’enrhument facilement. Petit Dragon aime beaucoup sa copine, elle lui manque quand elle n’est pas là.

Le professeur, un grand dragon aux belles écailles vertes, montre à ses élèves comment cracher du feu :

 » Les enfants, pour cracher du feu comme les grands, vous devez fermer les yeux et penser à quelque chose qui vous rend heureux; ensuite, vous soufflez très fort. »

En l’imitant, certains élèves arrivent à faire une flamme petite comme celle d’une allumette, d’autres comme celle d’une bougie.  Petit Dragon essaie plusieurs fois, mais rien ne vient. Alors il rentre dans sa grotte, tout triste.

Sa maman, Grande Dragonne, lui demande ce qui ne va pas.

«  Je n’arrive pas à cracher du feu » répond Petit Dragon.

«  Voyons, Petit Dragon, c’est pourtant facile. Tu dois penser à quelque chose qui te donne le vertige. Pense aux étoiles dans le ciel. Puis ouvre grand la bouche et souffle très fort. »

Petit Dragon pense aux étoiles, il souffle très fort. Mais rien ne vient.

Son papa, Grand Dragon, vient de rentrer  lui aussi. C’est un grand cracheur de feu. C’est son travail d’allumer tous les feux dans les cuisines du château.

«  Voyons, Petit Dragon, c’est pourtant facile. Tu dois penser à quelque chose qui te donne grand faim. Pense à un bon gigot de mouton. Puis ouvre grand la bouche et souffle très fort. »

Petit Dragon pense au gigot de mouton, il souffle très fort. Mais rien ne vient.

Sa sœur Petite Dragonne a tout entendu. Elle se met à rire :

«  Tu n’arrives pas à cracher du feu, Petit Dragon ?c’est pourtant facile. Tu dois penser à quelque chose qui te fait de l’effet. Pense à une belle cape rose. Puis ouvre grand la bouche et souffle très fort. »

Petit Dragon pense à la cape rose, il souffle très fort. Mais rien ne vient.

Il abandonne et va se coucher, tout triste.

Le lendemain matin, sa copine Dragonette est de retour à l’école. Il y a plein d’étoiles dans les yeux de Dragonette. Quand il la voit, Petit Dragon sent son cœur qui devient tout chaud. Alors, parce qu’il a envie de lui faire plaisir, Petit Dragon souffle très fort, et il fait un grand, grand feu tout doré.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s