le roi et le sage

ce conte a été inventé avec Roseline Malleret à l’occasion du stage « la confiance en soi par le conte et le jeu de clown » animé par Catherine Meyer à Wintzenheim

Il était une fois un roi qui était vieux et fatigué. Il aurait bien voulu transmettre sa couronne à un homme plus jeune que lui, quelqu’un de vaillant qui le délesterait du fardeau du pouvoir. Hélas, il n’avait qu’un fils qui n’était pas revenu de la guerre et sa fille passait ses journées devant son miroir.

Un jour, le roi décida d’aller trouver le sage qui habitait dans la montagne. Ce dernier était connu pour donner des conseils avisés. Quand le roi lui eut exposé son problème de succession, l’homme se recueillit, les yeux fermés, puis prit une grande inspiration et dit :

«  A ton avis, quelles sont les qualités d’un bon roi ?

-Il doit faire le bonheur de ses sujets, répondit le vieux roi sans hésiter.

-Alors, tu devrais aller demander à tes sujets de quoi ils auraient besoin pour être tout à fait heureux. Je te conseille de leur envoyer un messager déguisé pour qu’ils parlent sans peur.

Le roi trouva l’idée bonne. Le sage se proposa de jouer le rôle de l’enquêteur. Il revêtit des habits de paysans et partit pieds nus au village. Il interrogea d’abord des jeunes gens :

-Ah, depuis que le roi est vieux, il n’y a plus de fêtes au château. On s’ennuie ! il n’y a pas seulement le travail dans la vie !

Les sujets plus âgés donnèrent aussi leur avis :

-Nous avons travaillé toute notre vie et nous voudrions nous reposer. Il y a de la place au château ; pourquoi ne pourrions-nous pas y vivre ?

Le sage revint auprès du roi et lui résuma ce qu’il avait entendu.-

-Sire, il y a dans votre royaume beaucoup de jeunes garçons beaux, forts et intelligents. Pourquoi ne pas choisir un successeur parmi eux ? Vous pourriez organiser un grand tournoi et choisir le meilleur combattant.

-S’il y a tant de jeunes hommes vaillants, pourquoi confier le pouvoir à une seule personne ? répondit le roi. Je possède une belle table carrée ; je pourrais en faire limer les coins. J’ai entendu dire que dans un royaume voisin, cela s’est fait.

-Sire, cela risque d’attiser les rivalités. Confier le pouvoir à une seule personne serait plus judicieux.

Le roi a commencé à regarder son conseiller avec méfiance :

-Je vous vois venir. Est-ce que vous ne penseriez pas, par hasard, à vous approprier le pouvoir royal ?

Le sage ne dit rien mais le roi avait vu juste. Au cours de son enquête au village, il avait déjà choisi un jeune homme très fort mais très naïf.

-Mais je garde l’idée du tournoi. Faites donc venir au château toute cette jeunesse, nous allons lui offrir une grande fête. Naturellement, vous vous occuperez de la décoration, du festin et des distractions. Cela vous occupera l’esprit.

Quand la princesse vit tous ces beaux garçons qui arrivaient dans la cour du château, elle posa son miroir et s’avança à leur rencontre. Elle vit qu’ils étaient beaux ; alors, elle alla voir son père :

-Si vous me donnez en mariage un de ces beaux garçons, je pourrai devenir reine, et je vous promets de m’occuper le mieux possible du royaume.

La princesse regarda de plus près. Ces garçons musclés élevés à la campagne l’attiraient. Son regard s’arrêta sur les tablettes de chocolat de l’un d’eux. Mmm… ça lui mettait l’eau à la bouche, ça avait l’air à la fois dur et tendre… alors elle le désigna à son père :

– C’est celui-là que je veux pour mari !

Ainsi, le mariage eut lieu, avec une grande fête qui rassembla tout le monde. Depuis, le pays vit heureux et de nombreux princes et princesses sont nés.  Le nouveau couple royal organise de splendides fêtes pour toute la jeunesse autour de lui et les personnes plus âgées ne sont pas oubliées, puisqu’elles peuvent goûter un repos mérité à la cour royale.

Le sage a quitté le royaume ; on dit qu’il complote dans un royaume voisin, mais il n’a rien tenté pour le moment. En effet, il y a à présent au château une troupe solide de chevaliers pour le défendre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s